Voici une nouvelle utilisation de l'âne qui va révolutionner la vie de milliers de personnes qui ont perdu par maladie ou par accident l'usage de leurs jambes . Depuis plusieurs années, quelques bourricotiers, sans se consulter ni se connaître, ont imaginé de mettre l'âne au service des gens qui ne se déplacent plus qu'en fauteuil roulant. Chacun a inventé sa solution, dont voici un résumé.

La charrette adaptée est un véhicule tricycle capable de parcourir la plupart des chemins de randonnée à l'assise raisonnable. Elle nécessite un équipage à trois : le passager qui n'a plus l'usage de ses jambes, le petit âne qui fait le travail de traction, et l'accompagnant qui tien l'âne à la longe et le guide sur le bon chemin.
Sécurité : le passager peut actionner avec une poignée de freins le circuit de freinage hydraulique sur deux disques.
Il peut aussi actionner une poignée de séparation d'urgence qui découple la charrette et l'âne puis bloque la roue avant.
Le harnachement se pose d'un seul bloc en une seule opération. A l'avant on l'attache au collier par deux mousquetons, à l'arrière se trouve un anneau où vient se fixer le crochet de traction.
Le coffre à bagages, d'un volume de 250 l, contient les bagages de deux personnes.
Un porte-bagages à l'arrière permet de transporter le fauteuil pliant.
Confort : les 3 roues offrent la souplesse des roues à rayons et les roues arrière possèdent amortisseurs et suspension.

Pour mieux voir : www.randoline.com

Contact : josette@randoline.com

Le fauteuil tout terrain, ou FTT : il s'agit d'un fauteuil roulant spécial, construit d'une manière très solide, comportant deux roues à l'arrière, inclinées vers le haut pour améliorer la stabilité, et une roue à l'avant. Le fauteuil est relié au bât de l'âne par une corde comportant un mousqueton de sécurité. Il suffit de tirer sur une poignée pour que la corde se détache. Le FTT dispose bien entendu de freins pour que la personne assise puisse contrôler la vitesse en descente. Le FTT est plus adapté aux courtes promenades qu'aux longues randonnées, car il peut difficilement transporter des bagages.
Contact :
Vagabond'âne Pyrénées, Magdinier, Rieutort, 66210 Puyvalador
tél 04-68-04-41-22
vagabondane@free.fr
Dans sa version originale, la joëlette est un fauteuil comportant une seule roue, dotée d'un brancard à l'avant et d'un brancard à l'arrière. Dans sa version asine, le brancard avant est accroché au bât d'un âne, qui assure la stabilité et la traction. Le brancard arrière est seulement là pour assurer la sécurité et un rien de stabilité horizontale. Cette joëlette "asine" nécessite la présence de deux assistants. Elle est donc adaptée seulement pour les promenades assez courtes, ou alors pour des randonnées plus longues s'il y a un véhicule d'assistance transportant les bagages.
Il s'agit d'une petite charrette pour âne, à deux roues, extrêmement solide pour supporter les chemins pierreux, et dotée d'un emplacement où la personne handicapée est maintenue fermement, quels que soient les cahots du chemin. Elle peut même disposer d'une sorte de minerve pour les personnes qui ont de la difficulté dans le maintien de la tête.
Avantages : une personne accompagnante valide peut s'asseoir sur le siège à côte de la personne handicapée, ou bien marcher et tenir la longe de l'âne. On peut accrocher à l'arrière de la charrette un fauteuil pliant, et disposer des bagages permettant un voyage sur une longue distance.
Contact :
La Fontaine aux ânes, Font-Couvert d'En-Haut, 38570 Goncelin
tél 04-76-71-77-82
wlamotte@free.fr
C'est une version différente du sulky adapté, réservée aux personnes qui ne peuvent pas quitter leur fauteuil personnel. Le fauteuil monte par une rampe sur la charrette, puis est arrimé.
Contact :
Escap'âne, 9 rue des Prés Saint Jean
62650 Ergny
tél 03-21-90-37-65
emmanuel@escapane.com