Le moteur (à crottin) chauffe...

Retour à la traversée de Paris