Après cinq semaines de marche et de douches somptueuses, nos deux compagnons arrivent enfin devant le portail de l'abbatiale de Tournus, accueillis par les sympathiques membres du CIER (Centre International d'Etudes Romanes).

Va suivre ensuite un gueuleton somptueux à la mode bourguignonne, dont mes papilles frémissent encore de bonheur...

Retour au livre